Jeudi 11 octobre 2012 4 11 /10 /Oct /2012 23:46

INFO LE FIGARO - Attaqué en justice par FO, le leader de la distribution d'articles de sports n'a pas les autorisations préfectorales nécessaires pour sa dizaine de points de vente ouverts le dimanche.

Pour la première fois depuis quatorze ans, le Decathlon de Montreuil-sous-Bois, au bord du périphérique parisien, est resté portes closes dimanche. Le leader de la distribution d'articles de sports a décidé de ne pas ouvrir pour ne pas avoir à payer une amende de 3 000 euros pour chacun des 25 salariés concernés. Suite à une plainte de Force ouvrière (FO), Decathlon a été condamné fin septembre par le tribunal de Bobigny à une astreinte, faute d'autorisation pour ouvrir le jour du Seigneur.

Pour ne rien arranger, FO a engagé une procédure similaire contre le Decathlon de Noisy-le-Sec, en région parisienne. Un coup dur pour l'enseigne nordiste. Lorsqu'ils sont ouverts le dimanche, ses magasins réalisent de 20 à 25 % de leur chiffre d'affaires ce jour-là. C'est le deuxième jour le plus important, derrière le samedi (30 % des ventes hebdomadaires).

Decathlon risque un coup de fringale, car FO semble décidé à systématiser sa démarche. Selon nos informations, une dizaine de Decathlon (sur 250 en France) sont ouverts le dimanche. Et rares sont ceux qui disposent de l'autorisation préfectorale nécessaire, comme celui situé en face du Stade de France.

Depuis la loi Maillé de 2009, les magasins peuvent ouvrir le dimanche, mais uniquement s'ils sont situés en «périmètre d'usage de consommation exceptionnel» (Puce). Les Puce se caractérisent par des «habitudes de consommation dominicale, l'importance de la clientèle concernée et l'éloignement de celle-ci de ce périmètre» et se situent pour la plupart autour de Marseille, Lille, Aix-en-Provence et Paris. Encore faut-il demander une autorisation préfectorale, une formalité qu'ont oubliée de nombreux patrons de magasins. En 2010, Decathlon avait été obligé de fermer à Herblay le dimanche pendant neuf mois, le temps d'obtenir le fameux sésame. L'enseigne vient de lancer des demandes auprès des préfectures concernées. Mais il peut se passer de longs mois avant la réponse…

Les enseignes de sport veulent une dérogation

«Nous avions prédit que cette loi allait créer de nouvelles distorsions de concurrence, soit parce que les magasins ne sont pas en Puce, mais leurs voisins concurrents le sont, soit parce qu'ils le sont, mais qu'ils n'ont pas pris la peine de régulariser leur situation», explique Christophe Le Comte, secrétaire fédéral de la FEC-FO, en charge des enseignes non alimentaires.

FO a fait de la défense du repos dominical son cheval de bataille: «Nous avançons branche par branche pour faire respecter la loi», explique le responsable. Après l'audiovisuel (Darty et Boulanger) et l'ameublement (Conforama), le syndicat cible le sport et le bricolage. Leroy Merlin et Castorama ont été condamnés en 2008 et 2009, et Bricorama attend fin octobre l'appel d'un jugement lui infligeant une amende de 19,5 millions d'euros.

«Nous demandons l'abrogation de la loi Maillé. Les politiques doivent prendre le relais sur le travail dominical», soutient FO, qui a demandé à être reçu par le premier ministre, connu pour son opposition au travail dominical. De leur côté, les enseignes de sport préparent un autre combat. Les professionnels du bricolage souhaitent bénéficier d'une dérogation nationale, comme les jardineries et les magasins de meubles, autorisés à ouvrir partout en France le dimanche depuis 2008. «Si le bricolage obtient une dérogation, il nous semble naturel que le sport soit inclus dans la réflexion», ajoute Pierre Gogin, président délégué de la Fédération du sport.

 

http://www.lefigaro.fr/societes/2012/10/10/20005-20121010ARTFIG00630-fo-veut-faire-fermer-dix-decathlon-le-dimanche.php


Publié dans : Revue de presse - Communauté : FO
Retour à l'accueil

TRANSLATE

/english2.gif

Rechercher

Recommander

inFO en VIDEO

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés