Mardi 9 octobre 2012 2 09 /10 /Oct /2012 14:24

À la Chambre de commerce, on ne lésinait pas sur les effets de manches, en septembre dernier, au moment d'annoncer que, désormais, les commerces de l'hypercentre étaient autorisés à lever le rideau le dimanche. Une ouverture permise par la loi Mallié.

La rue Saint-Ferréol ne connaît toujours pas l'affluence des grands jours durant les ouvertures des commerces marseillais le dimanche.

La rue Saint-Ferréol ne connaît toujours pas l'affluence des grands jours durant les ouvertures des commerces marseillais le dimanche.

Photo Guillaume Ruoppolo

Une "Révolution sociétale", un "changement culturel", une "entrée dans une nouvelle ère". À la Chambre de commerce, on ne lésinait pas sur les effets de manches, en septembre dernier, au moment d'annoncer que, désormais, les commerces de l'hypercentre étaient autorisés à lever le rideau. Une ouverture permise par la loi Mallié.

"Notre but est de ramener la clientèle qui va consommer ailleurs, particulièrement à Plan-de-Campagne, vers le centre de Marseille", résumait Martine Vassal, l'élue chargée de l'espace public (UMP). En tout, pour le galop d'essai, le dimanche 3 septembre, ce sont 137 boutiques (sur les 3 100 que compte le périmètre) qui s'engageaient à jouer le jeu. Mais ce jour-là, l'affluence n'était pas au rendez-vous. Une déception relativisée par Jean-Luc Chauvin, président de l'UPE 13 : "Vous allez voir, on va monter en puissance dans les semaines qui viennent !" Alors ?


"Et elles sont où les 140 enseignes qui devaient ouvrir ?"

"Ici, y'a que des mythos !"Derrière son comptoir de la boutique de fringues Atrium, l'élégante vendeuse tire la tête des mauvais jours. Dans la rue Saint-Ferréol, en ce dimanche, une clientèle maigrichonne. Et pour noircir le tableau, bien plus de rideaux baissés que levés. "Ils sont où les 140 magasins qui devaient ouvrir ?", peste la jeune femme. "Nous, on a des voisins qui sont venus nous faire des grands discours pour qu'on travaille, alors qu'eux, finalement, ont vite arrêté !"Une tendance dépressive confirmée par Corrine, qui gère une enseigne de chaussures à proximité.

"Plein de commerçants n'ont pas fait de chiffres les deux premiers dimanches et ont décidé de stopper l'expérience. Nous, on joue le jeu. Mais si on est seuls, ça ne marchera jamais."

"C'était un projet à long terme !", s'étouffe-t-on dans la boutique voisine, il fallait laisser les gens s'habituer. Là, on est en train de se tirer une balle dans le pied." Peut-être. Mais en tout cas, à en croire Andréa, employée chez Kookai, "ça fait six semaines que c'est la même histoire. C'est le désert. Forcément, beaucoup ont compris que ça ne servait à rien." D'autres, pourtant, veulent y croire : "Moi, j'ai noté une petite montée en puissance. On continuera au moins jusqu'à Noël ", positive Jennifer de chez Undiz.

Une promesse de lendemain qui chante martelée par Lucile Malaterre, fervente avocate de l'opération Shop'In avec son association Terre de Commerce.

"Il est trop tôt pour faire des bilans", lâche-t-elle, "de plus, cette période, n'est jamais propice au commerce. Ça ira mieux ce mois-ci et jusqu'à Noël. Après, effectivement, on fait un gros travail pour inciter ceux qui se sont engagés à ouvrir à tenir leur promesse. Parce que là, on a l'impression que tout le monde est en embuscade, du style j'y vais si le voisin y va..." Une embuscade, qui, pour l'heure, ne tourne pas à l'avantage du centre de Marseille. "Il y a des panneaux partout dans la ville pour dire que tout était ouvert aujourd'hui", grince Sofia, en mode shopping avec son mari, et quand on vient, y'a pas grand-chose. Heureusement que les Galeries Lafayette sauvent un peu le tableau." Une cliente qui assure toutefois, que "la prochaine fois", elle ira "claquer de l'argent à Plan-de-Campagne".


http://www.laprovence.com/article/actualites/marseille-louverture-des-commerces-le-dimanche-ne-prend-pas


Publié dans : Revue de presse - Communauté : FO
Retour à l'accueil

TRANSLATE

english2.gif

Rechercher

Recommander

inFO en VIDEO

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés